Aspirine et chlamydia pneumoniae

L’aspirine inhibe l’activation induite par le Chlamydia pneumoniae du facteur nucléaire kappa B, de l’expression des cytokines et du développement bactérien dans les cellules endothéliales humaines.   OBJECTIF: Chlamydia pneumoniae a été associée à l’athérosclérose. L’infection des cellules endothéliales vasculaires … Lire la suite

Traitement dans l’arthrite réactive induite par la bactérie chlamydia

  Etude sur 9 mois avec de la  Doxycycline et rifampicine dans les spondylarthropathies  indifférenciées, avec une référence particulière à l’arthrite réactive induite par la chlamydia. A, randomisée comparaison 9 mois prospective. John D Carter, Joanne Valeriano, et Frank B … Lire la suite