Témoignages

parlons enCette rubrique a pour but de partager, de faire le point, trouver le traitement, faire part de ses recherches, dans le but d’échanger sur les expériences de chacun.

Parcours de dépistage ? Thérapeutes ou personnes concernées de près ou de loin… Apportez vos témoignages, dans un premier temps en commentaires si vous souhaitez faire un témoignage plus conséquents contactez moi.

Exprimez vous sur votre approche, vos méthodes, vos découvertes,  vos bons plans que vous soyez patients, médecins ou naturopathe.

Pour ma part, c’est le fruit de recherche qui m’ont amené à faire un site afin de compiler les données que j’ai trouvé et ce que j’expérimente comme traitement avec une préférence pour le naturel sachant que le but est d’améliorer le terrain et avoir un corps et un esprit assez fort pour lutter contre les bactéries.

Il faut savoir que cette infection est complexe, et que très peu de laboratoire la dépiste, elle est en cause dans les douleurs fibromyalgique, arthritique, et autres maladies chroniques plus ennuyeuses si elle n’est pas traitée ou si le terrain n’est pas favorable à une inversion de la courbe. Chaque personne est différente il faut consulter avant de prendre un traitement.

Contact

Insérer votre témoignage

Temoin

Cette bactérie qui a fait son apparition dans les années 80 est entre une bactérie mais ressemble aussi à un virus comme un autre sale virus….On peut se demander si c’est le fruit d’un travail de laboratoire car c’est une véritable arme bactériologique comme Lyme d’après la description, je suis fibromyalgique et j’explore toutes les pistes.

Melanie

Lilloo

C’est un budget de se soigner lorsque l’on a des co infections, et trouver des compléments alimentaires adaptés c’est un parcours du combattant si l’on veut acheter dans l’hexagone. On est souvent obligé de regarder du coté de la Belgique ou des états Unis.

Michel

Ma femme a une sclérose en plaque qui stagne le virus EBV  est aussi fréquemment retrouvé , concernant la bactérie chlamydia, ellle n’est pas facile a dépistée. Et certains gros labo ne font pas les IGA qui détermine d’après votre lecture si l’infection est chronique. Les neurologues stagnent et ne pensent pas en France chercher dans cette direction. Nous sommes en retard heureusement que les « patients s’informent ». La vidéo de la  femme du docteur Wheldon est encourageante mais il semble y avoir différents types de sclérose en plaque;

Melanie

Je n’ai pas été diagnostiquée tout de suite et de ce fait; Le parcours a été long. De plus, les médecins sont rarement formés à ces nouvelles maladies. Résultat, c’est la galère. Ceux qui connaissent et bien ils sont rarement accessibles, ceux qui sont formés ne nous adressent pas forcement au bon labo. Le parcours du combattant pour y voir clair. Je ne parle pas anglais donc super initiative que ce site merci.

Ils en parlent

Required Field

Quels sont vos nom et prénom ?
Quelle est votre adresse courriel ?