Chlamydia Trichomatis

Le chlamydia Trichomatis est une infection bactérienne intracellulaire qui est sexuellement transmissible, très répandue, difficile à diagnostiquer et difficile à traiter. Généralement elle est traitée par antibiothérapie les macrolides à 1 gramme de Zithromax, ce qui est généralement insuffisant bien sur car cette bactérie est très résistante, elle peut causée des effets désastreux sur la fertilité en bouchant les trompes de falope et peut provoquer de ce fait des GUE, des grossesses extra utérine. Un mélange de cycline et macrolide sur une période suffisamment longue et contrôler après traitement est plutôt recommander.

Les médecins spécialistes et gynécologues pensent rarement à faire contrôler par sérodiagnostic et pourtant il devrait dès qu’il y a des problèmes de GUE à répétition ou  trompe bouché.

Certains tests ne détectent pas de manière assez sensible la bactérie intracellulaire qui se cache dans les cellules de l’hôte comme son nom l’indique, elle peut ressortir des années après, d’où l’intérêt de faire des contrôles dès que vous avez envie de materner. C’est une maladie pernicieuse car silencieuse. Il peut n’y avoir aucun signe extérieur mais au bout d’un certain temps des douleurs pelviennes ou dorsales peuvent apparaitre et autre phénomènes désagréables.

Il y a de plus en plus de résistance aux antibiotiques, alors, il y a certaines alternatives naturelles…Comme la molécule Berberine, ou Goldenseal ou Hydraste du Canada, l’Usnea.

Le chlamydia trichomatis peut également provoquer le trichoma une maladie ophtalmique.