Co-infection Lyme

tiqueloupeCo-infection lié aux piqures de tiques

La morsure de tique ce n’est pas que la maladie de Lyme lié à la borréliose, il y a aussi les co-infections. Et si les tests Elisa ou Western Blot sont négatifs chez les personnes piquées par une tique et présentant des symptômes de fatigues et de douleurs fybromyalgiques, les médecins devraient avoir le réflexe de faire tester les co-infections liés aux morsures de tiques !

De plus, les Borrelias : c’est différentes souches de bactéries et toutes ne sont pas détectées ou testées via les tests Elisa ou Western blot.  Il faut savoir que selon le moment ou l’on fait le test et celui de la piqure. Les Allemands ont depuis un certain temps admis que les tests Elisa et Western blot « seuil » n’étaient pas des plus fiables, ils utilisent des tests beaucoup plus sensible. D’ailleurs, il faut savoir qu’un seul laboratoire utilisait les mêmes que ceux d’Allemagne et malheureusement celui ci c’est vu devoir fermer ses portes par la sécurité sociale.

Si vous avez un doute demandez à votre médecin de tester ces co-infections

  • Les co-infections liés aux piqures de tiques
  • Babesia
  • Bartonellose
  • Brucellose
  • Clamydias pneumoniae, « psittaci, trachomatis »
  • Herpes
  • Virus Epstein-Barr
  • Ehrlichiose
  • Mycoplames
  • Rickettisies
  • Fièvre Q
  • Mais aussi les infections à levure type Candida Albicans qui pourraient être liées aux tiques.

 

La Clamydiae Pneumoniae est une infection qui peut si elle n’est pas bien soignée peut avoir des conséquences lourdes surtout si elle est associé à d’autres bactéries ou virus comme l’herpès ou Epstein Barr. Cela peut être à l’origine de sclérose en plaque…D’après les chercheurs il est souvent retrouvé dans les cas, de maladie d’Alzheimer, ou de sclérose en plaque.

L’infection se traiterait avec une longue antibiothérapie, aux USA ils cherchent des alternatives plus naturelles à ce type de traitement lourd et qui n’est pas sans conséquence sur la flore intestinale, siège de notre immunité.

Un grand merci aux donateurs ou
Merci de cliquer sur la pub pour nous soutenir gratuitement
et nous permettre de continuer…

Ce site est né d’un constat qu’il n’existe pas vraiment de site dédié et que les français sont assez déresponsabilisé par le système en place…et parce qu’il n’y a quasi aucune information sur le sujet, pour en savoir plus sur les traitements alternatifs ou les personnes touchées par ce fléau dont pas grand monde parle chez nous, il faut aller faire un tour aux USA, site cnphelp.org ou en Allemagne chlamydiaepneumoniea.de , et en France sur Chronimed site de médecins.

En France, les médecins n’ont qu’en tête la borréliose qui est la maladie de Lyme, mais on n’insiste pas assez sur les co-infections et les dégâts qu’elles peuvent produire, elles ne sont pas prises en compte ni reconnus, déjà que la maladie de Lyme a du mal à faire parler d’elle, que les pouvoirs publics l’ignorent, il y a un manque d’information, de prévention et un gros bug sur la détection de par les tests qui ne valent rien ou qui sont valables uniquement durant un certains laps de temps et pour certaines souches de Borrelias.

Il faut peut être dire que si toutes les personnes étaient bien diagnostiquées cela couteraient cher à la sécurité sociale !