Petit bilan : naturel, alimentaire, traitement…

Après 3 ans quasi à date anniversaire de la piqure de tique sans érythème….un bilan s’impose…:

Limitation de la candidose avec 3 ans de régime sans aucun sucre, gluten, éviction surtout du blé, régime basé essentiellement que de légumes verts et des fruits non sucrés comme les fraises, des amandes, noisettes, noix du brésil…(Eviter les allergènes pour les personnes sensibles…
Pas de soja, pas de mais)…En revanche, graine de chia, graine de tournesol riche en vitamine E….Eviter les légumes trop acide ou trop sucré…

Pas trop d’intolérance détectée (à part le blé) Il est important de faire ce type de bilan afin de donner le maximum de chance à l’organisme et ne pas le surcharger avec des aliments qu’il n’appréciera pas.

Au départ paléo mais de moins en moins à cause de l’acidité que cela peut provoquer. Régime donc quasi végétarien (oeufs, crevettes), pas mal d’écart « fromage de brebis » mais de moins en moins…

Des plantes, origan, Huile de pépin de pamplemousse…bon dans tous les cas de Lyme ou chlamydia je pense puisque cela évite enkystement de la bactérie et anti candida…Comme l’argent colloidal de temps en temps, idem bénéfique dans les deux cas, candidose et bactéries.

Comme j’ai découvert seulement au mois de novembre la présence du Chlamydia pneumoniae ou plus exactement ouvert les yeux sur des résultats d’analyses qui dataient de 2014…En 2016, j’ai refait des analyses donc 2 labos n’ont rien détectés je me suis dit chouette le naturel aurait il éradiquer la bactérie ? Et bien, je suis donc retournée dans le labo qui m’avait correctement détectée, qui détecte bien le candida et qui pratique les intolérances alimentaires…Pour le chlamydia c’est un test Elisa par immunofluorescence, et bien verdict la charge bactérienne était toujours là un peu moindre mais pas de grand chose, les symptômes et les bleus toujours là de toute manière…Conclusion les laboratoires Français ne sont vraiment pas fiable…

Après 4 mois de lecture intensive sur les bactéries, virus et parasites transmises par les tiques et face aux douleurs présentes et persistantes j’ai décidé de passer à la phase antibio…

Mémoire intéressant d’un médecin : http://indexmedicus.afro.who.int/iah/fulltext/GUEYEmariama.pdf historique de la bactérie 1986 découverte par Grayston ils ont appelé cela TWAR….! Jolie nom pour une bactérie qui fait penser à « une arme bactériologique » !

Important avant traitement faire une cure déparasitage au naturel type Clark il existe des formules complexes qui font le tout en un…De plus, il n’est pas utile de prendre de l’arginine qui pourrait provoquer de l’herpès pour les personnes sensibles à ce virus.

Je me suis enfin lancée pour un test antibio sur 3 mois /4 mois:

  • Mars, du 19 au 26 soit 8 jours j’ai arrêté cause exacerbation des douleurs…j’ai commencé avec 100 grammes de vibra….et je suis montée petit à petit avec inclus 2 zithromax…
  • Avril du 12 au 21 au bout de 5 jours douleurs insupportables donc break de 1 jour et reprise…jusqu’au 21 avec du zithromax 3 par semaine comme préconiser dans le protocole classique. Soit 11 ou 12 jours au total…
  • Mai du 10 au en cours actuellement jusqu’à 16, mais toujours des douleurs insupportable au bout de 5 jours…Les cytokines ou endotoxines il est souhaitable de composer avec des plantes anti inflammatoire type Zyflamed…ou Charbon…Bain chaud…ou autre détoxifiant. Reprise le 24 mai au 04 juin…J’ai décidé de diminuer les doses 100 mg de Doxy en alternance avec Zithromax…+ Mycokyl …Huile de pépin de pamplemousse antimycosique. Des séances de sauna infrarouge aident à se débarrasser des toxines et rend le traitement plus supportable. J’ai changé de probiotiques et de nouveaux des bleus …très intéressant les probiotiques auraient ils un effet antibiotique…?

J’ai lu sur un forum qu’un médecin allemand suggérait le traitement une semaine sur deux ce qui est peut être mieux que 20 jours et 10 jours pour éliminer les endotoxines….Selon les tempéraments…7 à 10 jours 2 fois une semaine sur deux pourrait être un protocole plus adapté selon les tempéraments ?…Le docteur Rueff en parle très bien sur son site, il faut vraiment écouter son corps.

  • Boire beaucoup d’eau, pas d’alcool, éviter le café, thé blanc et thé vert, hibiscus, tisane à composée  menthe, mélisse, feuille d’olivier, sauge, camomille, anis vert, badiane, bouleau, …bio…

En parallèle en alternance, par cure, compléments utiles :

  • Enzymes protéolytique de chez Best Doctor,
  • Serrapeptase pour briser le biofilm
  • NACysteine
  • Evitez tous les compléments alimentaires contenant du stéarate de magnésium lorsque c’est possible vu que cela entretien le biofilm cache idéal pour que la bactérie fasse de la résistance face aux antibiotiques…(Dommage lorsqu’il y en a dans les antibios !)
  • Huile de pépin de pamplemousse « 1200 » pour éviter la forme kystique
  • Gélules d’ail ou cranberry,
  • Anti Candida naturel, formule en alternance…(origan, lapacho, ail, …)
  • Co enzyme Q10,
  • Chlorophylle, chlorella, ou Spiruline
  • Propolis, Aloe Vera (par cure en alternance)
  • Vitamine C 1 à 3 grammes
  • Multivitamines Optimum Health
  • Ultra levure et probiotique Probactiol
  • Zyflamed ou/+ Gingerone Curcuma…
  • Bicarbonate ou Citrate Minéraux sans fer
  • Magnésium
  • Argent colloidal ou Germanium, « iode selon profil »
  • Omega 3 et vitamine D et B complex surtout B12
  • Quecertine ?
  • Bourrache ou Onagre
  • Chardon Marie, Desmodium …Beupluran, ou Ergy-epur ou VB ou Hepatine de chez Boiron…ou préparation homéopathique à base de cheledonium maj…berberine,…
  • Cat’s Claw, Artemesia Annua, Cardère, Bionop’s Defens Nat, Berberine….
  • Champignon type Reishi Gonarderma Lucidium ou Coriolus, Chaga, ou Cordiceps, Echinaecée ….Pour booster les défenses immunitaires.
  • Andrographis…Renouée du Japon, Smillax..
  • Charbon, argile, psyllium ou zéolithe

Conclusion certaines personnes piquées ne développent rien…Donc tout est une question de terrain, de défense, de flore intestinale… Améliorer le terrain est primordial, soigner l’intestin siège de l’immunité, mais éradiquer la grosse charge bactérienne est aussi une priorité mais sans abîmer la flore ou provoquer des piques de champignons indésirables, traiter l’inflammation, renforcer le système immunitaire…Le régime alimentaire est primordiale s’assurer une bonne digestion, éviter la perméabilité intestinale…

Pour ce maintenir en forme et limiter l’action bactérienne.


Laisser un commentaire