Tous les traitements contre lyme et co-infections

Tous les traitements contre Lyme et les co-infections…Chimique et naturels…Dose testées par un médecin américain le docteur Ross, avec les combinaisons et « sur »dosages…Il est bien évident qu’il faut consulter avant d’utiliser ce type de prescription excepté pour les traitements naturels bien qu’il soit plus pertinent d’être suivi par une naturopathe dans ce cas.  Car quelque soit le traitement cela nécessite un suivi, les dosages américains sont souvent plus élevés qu’en France, les mélanges d’antibiotiques sont adaptés à chaque co-infections donc personnel à chacun…

Au naturel les traitements d’appoints reste : Banderol (Otoba bark) et Samento (cat’s claw) avec l’huile de pépin de pamplemousse pour la forme kystique…En prime on peut ajouter l’artemisia annua interdit en France malheureusement ….(big pharma a du passer par la ou les lobbys ont le plus de puissance face à l’incompétence d’une certaine classe dirigeante ! Car interdire une plante autorisée partout pour le palu c’est un peu grave quand même)

Les antibios généralement utilisés de part une efficacité démontrée dans les cas cliniques rencontrés par ce médecin :

  • penicillin G : amoxicilline,
  • Cefuroxime (Ceftin),
  • Ceftriaxone (Rocephine),injectable
  • Ceftazidime (Zinacef), injectable
  • Azithromycine (Zithromax),
  • Clarithromycine (Biaxine),
  • Doxycycline, tetracycline,
  • Metronidazole (flagyl), tinidazole (tindamax),
  • Rifampicine

Combiner les antibiotiques qui fonctionnent différemment pour attaquer le germe à partir de différents angles. Les familles d’antibiotiques fonctionnent différemment. Par exemple, les pénicillines et les céphalosporines travaillent à affaiblir l’enveloppe extérieure du spirochète tandis que les tétracyclines et les macrolides limitent la capacité du spirochète à croître en bloquant la production de protéines.

Il faut noter que les penicillines ne seraient pas effective sur le chlamydia pneumonia

Le traitement de choix pour le chlamydia pneumoniae serait

  • Doxycycline, Zithromax et rifampicine.

Utiliser une combinaison dde trois antibiotiques, c’est le maximum afin d’éviter les interactions médicamenteuses indésirables.
La récupération dans le cas de Lyme chronique exige plus que des antibiotiques.

Il faut éliminer la charge bactérienne, ensuite détoxifier et purifier. C’est généralement un traitement de longue haleine.
EXEMPLES DE COMBINAISON ANTIBIOTIQUES DANS LE CAS DE LYME ET CO INFECTION utilisé par un spécialiste de Lyme aux USA attention les doses semblent très forte c’est juste à titre informatif il ne faut pas oublier que chaque cas est un cas unique et qu’il faut consulter avant d’entamer tous traitements.

Liste limitée…Il existe de nombreuses combinaisons possibles. Voici quelques-uns que Chaque combinaison traite les trois formes germinales communiquée sur le site du médecin spécialiste. L’ordre est changé par ordre du plus soft ou plus fort.

Extrait de plantes 

Banderol : Banderole (Otoba Bark), plus Samento Cat’s claw griffe de chat.

Commencer à 5 gouttes de chaque 2 fois par jour et d’augmenter tous les jours de 1 goutte par dose jusqu’à prendre 30 gouttes de chaque 2 fois par jour. Si effet die off ne pas augmenter jusqu’à ce que l’aggravation améliore. Prenez sans nourriture (ne pas commencer 30 minutes avant les repas grâce à 2 heures après la nourriture.

Cette combinaison peut être aussi efficace que des combinaisons d’antibiotiques prescrits par voie orale pour Lyme. La description ci dessous a été copié sur le site d’un médecin américain bien que pour le traitement antibiotique les doses me semblent franchement énorme et limite…pour certaines dans le protocole courant Weldon concernant certain médicament la dose est divisée par deux surtout concernant les macrolides.

En plus de traiter les trois formes du germe, cette combinaison supprime biofilms.

  • Extrait d’huile de pépin de pamplemousse et azithromycine 500mg + 250mg par voie orale 2 fois par jour.
    La dose utilisée généralement constaté est azithromycine 250 mg 3 foix par semaine. ou quasi identique puisque c’est des macrolides
  •  Extrait d’Huile de pépin de pamplemousse 250 mg avec de la clarithromycine (Biaxine) 500mg 2 fois par jour et HPP 250mg 2 fois par jour.
    Point clé: Meilleur tolérance au naturel et est assez efficace comme agent anti-kyste.
  • Tétracycline, plus macrolides ainsi que l’extrait de pépin de pamplemousse plus de la doxycycline 100mg 2 cp 2 fois par jour, la clarithromycine (Biaxine) 500mg 2 fois par jour, et de pépins de raisin de fruit extrait 250mg 2 fois par jour.
  • Clarithromycine (Biaxine macrolides) 500mg 2 fois par jour et tinidazole 500mg 2 ou 3 fois par jour. (Tinidazole à la place du Flagyl souvent mieux toléré peut supprimer les biofilms qui bloquent le système immunitaire et l’action sur les antibiotiques). (Voir biofilms )

On sait aujourd’hui que la serrapteptase élimine les biofilms ou également le Xylitol. Mieux que Tinidazole…

  • 100mg de tétracycline 2 fois par jour, plus 300mg rifampine 2 cp 1 fois par jour.
    Point clé: Ceci est également un régime efficace pour le traitement d’une co-infection ou rifampicine avec Zithromax.
  • Pénicilline Amoxacilline 500mg 4 comprimés 3 fois par jour, plus tinidazole (Tindimax 500mg) 3 comprimés 2 fois par jour pendant 2 semaines et 2 semaines de congé de chaque 4 semaines.

Beaucoup plus fort :

Céphalosporine (Rocephin) et azolés ceftriaxone 2 fois par jour pendant 4 jours sur et 3 jours de congé ainsi tinidazole pris par voie orale comme 500mg 1 comprimé 2-3 fois par jour pendant 5 jours sur et 2 jours de congé de chaque 7 jours.
La ceftriaxone est donnée dans une seringue et injectée en 10 minutes. Ceci est également un régime de dose d’impulsion (voir ci-dessous Considérations particulières). Ceftriaxone pourrait être administré quotidiennement à la place que 2 mg 1 fois par jour.

Ceux-ci comprennent utilisés comme 2 semaines et 2 semaines hors ou dans le schéma vu ici.

 

  •  macrolides + Quinine dérivés azolés, soit  Azithromycine (Zithromax) 500mg 1 fois par jour, hydroxychloroquine (Plaquenil) 200mg 2 fois par jour, et le métronidazole (Flagyl) 500mg 2 ou 3 fois par jour. (*dose de cheval comparé au protocol Weldon attention au Plaquenil qui peut avoir des répercussions sur les yeux)
  • Céphalosporines, plus tétracycline, plus azolés céfuroxime (Ceftin) 500mg 2 pilules 2 fois par jour, minocycline 100mg 1 pilule 2 fois par jour, et Flagyl 500mg 2 à 3 fois par jour pendant 2 semaines et 2 semaines de congé de chaque 4 semaines.
    Important : Certains experts suggèrent qu’ une tétracycline ou 1 macrolide en combinaison avec une céphalosporine ou pénicilline pourrait limiter l’efficacité.
    Dans les céphalosporines théoriques et pénicillines travaillent avec la croissance des germes rapide, mais le tétracyclines et macrolides limiter la croissance des germes. Je comprends la théorie, mais dans certains cas la combinaison très efficace.

 

Il est important de suivre le traitement jusqu’à amélioration des symptômes, faire des pauses lorsque cela s’impose écouter son corps lorsqu’il dit stop.
Certains antibiotiques sur ordonnance peuvent être donnés en utilisant l’impulsion de dosage. L’idée est de démarrer et d’arrêter les antibiotiques. Cela permet au corps de récupérer de la charge toxique de l’effet des médicaments. Lyme est un germe à croissance lente.

Le traitement avec des antibiotiques doit être poursuivi jusqu’à ce que vous soyez bien . Pour certains, cela peut signifier une récupération complète pour d’autres pas. Il est difficile de prédire au début d’un traitement pour une personne avec Lyme chronique ce que le degré de récupération sera. Généralement les antibiotiques doivent être alternés pour prévenir la résistance à cet antibiotique. Utiliser un antibiotique pas plus de six mois. Utiliser diverses combinaisons d’antibiotiques au cours d’un traitement. J’arrête un traitement complet quand quelqu’un n’a plus de aucun symptôme ou changement de recette si pas d’amélioration. En moyenne, il peut compter 2 ans pour récupérer quelqu’un avec Lyme chronique. Ceci est une moyenne. Certains sont sur un programme de 6 mois tandis que d’autres peuvent nécessiter des années.

Rémission.

Pour certains avec la maladie de Lyme chronique la rémission n’arrive pas.

Réaction Herxheimer ou réaction Die-off.

Environ 90% du temps lorsque les antibiotiques sont lancés ou modifiés au cours d’un traitement, une personne sera très mal symptôme empiré. Cela est souvent dû à une réaction die-off Herxheimer. Faire des pauses et prendre des anti inflammatoires naturels, du charbon ou de l’argile, zéolite et autres méthodes de détoxification.

Pour plus d’infos et détails ou consultation voir le site du docteur Ross traitlyme.net

 


Laisser un commentaire