Plante africaine : Alchornea cordifolia

archorneaPlante préconisées par Stephen Burhner pour le chlamydia pneumoniae

Alchornea cordifolia est couramment utilisé comme médicament. Les feuilles sont la plupart du temps utilisé, mais aussi l »écorce, la tige, feuilles
tiges, écorce de racine, racines…Cette plante est utilisée dans la médecine locale.
Les feuilles ou tiges feuillées, sous forme d’infusion ou à mâcher fraîche,
sont pris pour leur activité sédative et antispasmodique à traiter une variété de symptomes respiratoires, y compris des maux
la gorge, de la toux et la bronchite, des troubles génito-urinaires
y compris les maladies vénériennes et la stérilité féminine, et
problèmes intestinaux, y compris les ulcères gastriques, la diarrhée,
la dysenterie et les vers amibienne. Comme purgatif, ils sont
également pris en lavement; fortes doses par voie orale sont
émétique. Ils sont également considérés comme un purificateur de sang, comme un tonique et pour traiter l’anémie et les épilepsies. Au Sénégal une feuille en décoction est utilisé pour traiter la tachycardie. Pour traiter les voies respiratoires. Les feuilles sont consommées en Afrique de l’Ouest et du Congo
emménagogue et au Gabon comme un abortif. Une infusion à froid de feuilles séchées et broyées agit comme un diurétique. Feuille et racine en décoctions sont largement utilisés comme rince-bouche pour traiter les ulcères de la bouche, maux de dents et caries, et les brindilles sont mâchées pour les mêmes raisons. Feuilles ou en poudre fraiche, feuilles sèches sont appliquées en externe comme cicatrisant pour blessures, pour soulager la douleur, par exemple pour les maux de dos et des maux de tête
et les feuilles broyées agit comme un diurétique. Feuille et racine
décoctions sont largement utilisés comme rince-bouche pour traiter les ulcères
de la bouche, maux de dents etcaries, et les brindilles sont mâchées
pour les mêmes raisons. feuilles ou en poudre frais Crushed
des feuilles sèches sont appliquées externes
allié comme cicatrisant pour blessures, pour soulager la douleur, par exemple maux de dos et des maux de tête…Mais aussi pour améliorer la guérison des fractures et pour traiter les infections oculaires et de nombreuses affections de la peau y compris les maladies vénériennes, plaies, les abcès, le pian et la filariose. Une décoction ou de pâte des rameaux feuillés est appliqué comme
laver pour traiter la fièvre, le paludisme, douleurs rhumatismales, la rate et comme une lotion ou cataplasme aux maux de pieds; bains de vapeur peuvent également être prises. En Côte d’Ivoire et le Ghana, les feuilles sont appliquées en tant que hémostatique pour arrêter les menstruations.

En Sierra Leone et au Congo jeunes feuilles ou écorce pilée
sont réalisés en un suppositoire pour traiter les hémorroïdes. En RD
Congo feuilles broyées sont appliquées en lavement pour traiter
impuissance.

Les feuilles et écorce de racine sont Appliquer pour traiter la lèpre et comme antidote au venin de serpent. Au Gabon et au Congo une racine décoction ou macération est pris pour traiter amibienne la dysenterie et la diarrhée et nous forme de gouttes oculaires pour guérir la conjonctivite.

Source :

Pour en savoir plus


Laisser un commentaire