Bioresonance, Rife, les fréquences qui soignent….?

Traitement par biorésonance fréquence Rife

Dans les thérapies alternatives il y a les appareils de biorésonance, différents témoignages sont troublants et comme le magnétisme,c’est un support pas négligeable lorsque l’on constate que les ondes ne sont pas sans conséquences. Autant il y a des fréquences qui dérèglent autant il y a des fréquences qui soignent.

Rife/Bare technologie

L’héritage de Royal Raymond Rife

Les générateurs de fréquence Rife/Bar utilisent des procédés et techniques brevetés pour produire la création d’une thérapie moderne mais relativement inconnue. Elle est basée sur un premier système créé et testé dans les années 1930 par le docteur Royal Rife puis essentiellement  perdu pour l’humanité les 65 années suivantes. Les applications cliniques et les succès du docteur Rife ont été réalisés durant les années 1930 avec le traitement d’une large variété de pathologies et à la fin des années 1930 naissait la société Beam Rays pour la commercialisation du produit.

Au milieu des années 1940 la technologie du docteur Rife avait été globalement oubliée. La société Beam Rays s’est auto détruite et les travaux scientifiques sont devenus plus une légende qu’une réalité.  L’héritage du docteur Rife est estimé à 400 000 générateurs de fréquences actuellement utilisés aux Etats-Unis. Quelques un de ces instruments sont semblent très efficaces, d’autres ont des capacités limitées.

Les décennies qui se sont écoulées entre les découvertes du docteur Rife et aujourd’hui ont permis la découverte de nouvelles techniques et théorie avec notamment des avancées technologiques. Ce qui suit est une explication de ce que le docteur Rife a pu apprendre à partir de ses recherches et les liens avec des théories scientifiques connues.

Cette connaissance a conduit les auteurs des nouveaux systèmes à améliorer  l’appareil.

Différents procédés biologiques

Nous nous sommes orientés vers des explications chimiques des procédés biologiques. Différentes théories et applications de ces théories ont été appliquées pour expliquer la vie, la santé et la maladie. L’utilisation de solutions biologiques nous a bien servi. De nombreuses personnes (inclus nous-même) doivent leur vie et leur bien être à l’utilisation de médicaments développés en utilisant des modèles biologiques.

En dépit des succès le modèle biologique est lourd de pièges philosophiques. Ce qui parait bien fonctionner sur papier, souvent ne fonctionne pas en pratique. Un médicament qui devrait être saint et efficace pourrait seulement être efficace  pendant qu’il est aussi hautement toxique. Trop souvent un nouveau composant de synthèse est à la fois inefficace et toxique quand il est testé.  Quelque chose de très important a été surestimée dans notre modèle biologique actuel du traitement des pathologies.

Sur un niveau fondamental, toutes les réactions biochimiques sont électromagnétiques. Les atomes et les molécules sont composés de particules chargés lesquelles sont en contant mouvement et vibration. Atome, molécule et saut orbital  sont juste un moyen de dire que les charges électriques se déplacent sur un axe et sur une certaine distance fixée par l’énergie du système. L’augmentation de l’énergie dans le système produit une augmentation correspondante du taux vibratoire et peut engendrer une variété de ce que nous connaissons comme une réaction chimique.  Ce qui est négligé est que ces particules chargés interagissent et les particules chargées peuvent facilement être manipulées par les lois électromagnétiques.

Les énergies émises via les interactions avec les liaisons chimiques sont émises sous forme électromagnétique. Chaleur, lumière, explosion d’énergie, etc… sont toutes sous forme électromagnétique.  La reconnaissance de ces lois et leurs applications dans notre corps peut et a déjà produit de nouvelles théories, de nouveaux médicaments et de nouveaux traitements des maladies humaines. La science qui étudie ces interactions est la bio électrochimie.

 

Un grand merci aux donateurs ou
Merci de cliquer sur la pub pour nous soutenir gratuitement
et nous permettre de continuer…

Principes de bioélectricité.

Nos corps sont des matrices complexes contenant différents composants électriques. Ces composants incluent les conducteurs, les semi-conducteurs, les résistances, les impédances, les porteurs de charges que sont les ions, les protéines, les colloïdes et les cristaux. Toutes les charges dépendent en quelque sorte de la conduction du système qui leur permet  de se déplacer. Dans notre corps le flux des particules chargées peut  se produire en association avec les cellules, les vaisseaux sanguins, les conduits lymphatiques, les fluides intra et extra cellulaires ou tout autre circuit biologique analogue qui pourrait être considéré comme un conducteur. Quand on parle d’électricité, ce dont nous parlons réellement c’est du mouvement des électrons.

Les électrons peuvent être gagné ou perdu par un objet en quittant cet objet avec une charge négative ou positive nette. Ces charges peuvent être relatives. Autrement dit, un objet pourrait être négatif en perdant un électron mais considéré comme étant positif par rapport à la charge négative globale de son environnement. Notre corps utilise différents porteurs de charge lors du gain ou de la perte d’électrons. Par exemple, les ions métalliques  tels que le potassium (K), le sodium (Na) et le magnésium (Mg), aussi bien que l’hydrogène (H) agissent comme des porteurs de charge positive. Les porteurs de charge négative serait les ions de Chlore (Cl), d’hydroxyle, phosphate, sulfate pour ne citer que quelques-uns.

Quand des électrons ou des particules chargées se déplacent le long d’un conducteur un courant électrique est produit. Ce courant électrique produit à son tour ce que nous appelons un champ électrique. Plus il y a de charges ou d’électrons qui s’écoulent dans le conducteur plus le courant est important. Et comme ces charges se déplacent dans le conducteur elles génèrent également un champ magnétique. Pour résumer, une particule chargée qui se déplace créée à la fois un champ électrique et un champ magnétique.

La force ou la poussée qui permet le déplacement des charges dans le conducteur est connu comme la différence de potentiel entre deux points qui est plus couramment dénommée la tension exprimée en Volt. Plus la tension est élevée plus la force qui permet le déplacement des charges est élevée. Une tension élevée donne un champ électrique élevé et un courant fort donne un champ magnétique élevé. L’inverse est également vrai, un champ magnétique peut créer un courant électrique dans le conducteur et un champ électrique peut créer une tension dans le conducteur.

Sur un niveau atomique, la compréhension des réactions biologiques est liée à la compréhension des électrons. Les électrons sont d’une importance primordiale dans la mise en place d’un atome particulier ou pour les propriétés chimiques d’un composant. Ces propriétés sont souvent citées comme le potentiel d’ionisation et l’affinité électronique. Cela étant, comment un atome gagne ou perd un électron ? Dans le contexte de cet article, l’application d’un champ électrique ou magnétique externe vers  le corps affecte directement toutes  les propriétés et les composants électriques (semi-conducteur, condensateur, résistance, …) dans le corps. Le résultat final sera un effet sur les activités chimiques et biologiques du corps.

Des techniques bien établies et reconnues comme l’électrocinétique utilisent les propriétés électriques de différents composants et d’ions chargés pour les manipuler et les analyser. Quelques techniques bien connues comme :

  • Le potentiel Zeta
  • L’iso cinétique
  • L’électrophorèse
  • La magnétophorèse
  • Le potentiel d’écoulement
  • La mobilité dynamique
  • Cohérence et résonnance (magnétique, acoustique, électrique, mécanique)
  • Le PH ou Potentiel Hydrogène
  • Isoélectrique
  • Diélectrophorèse
  • Electroacoustique
  • Electrostatique
  • Sédimentation
  • Entrainement

Il y a deux techniques d’électrocinétique connues sous le nom d’électroosmose et d’électro-endocytose qui sont d’une importance significative dans l’utilisation d’appareil à fréquences.

Différents appareils sont sur le marché tel que le Spooky 2, Rife, physioscan, Becom, Etioscan….

Soit par fréquence Rife sonore…La fréquence du chlamydia pneumoniae serait celle ci

Le coût des appareils varient selon les modules ajoutés, concernant le spooky cela démarre à 175 euros et les autres appareils avec des technologies plus poussées de thérapeuthe coutent beaucoup plus cher selon si vous passez en direct ou via des intermédiaires autour de 10 000 euros)  Ce genre d’investissement qui nécessite un petit crédit .


Laisser un commentaire