Maladies émergentes

Devant la complexité de trouver un médecin qui trouvera à vous soigner face à des symptômes étranges de fatigue, ou de fibromyalgie inexpliqués il faut s’initier soi même à la médecine ou la naturopathie si l’on veut comprendre car il n’y a que nous qui sachions que quelques choses ne tournent pas rond…et qu’il y a une explication rationnelle à certains malaises…Face à un système qui ne reconnait parfois pas ses pairs…Cela laisse perplexe.

Un système médical qui infantilise le patient qui le déresponsabilise alors que lui seul est acteur de sa santé. Des médecins qui sont obligés de faire de la veille et qui sont seuls face aux maladies émergentes qui ne sont pas prises en compte. Cela démontre un dysfonctionnement énorme. Des pouvoirs publics qui ne semblent pas être à l’écoute des besoins des médecins…Une mafia, des « médica-ments » et des laboratoires qui eux même forment nos médecins « est ce bien raisonnable » ?

Des vétérinaires qui prescrivent et vendent des « médica-ments » est ce bien objectif ? est ce que dans certains cas avec un système comme celui là, cela ne peut pas conduire à des dérives ?

Devant le manque d’information et le manque d’ouverture vers de nouveaux horizons qui prend en charge le patient dans sa globalité….Ce site à toute sa place pour échanger sur les maux émergents.

Des insectes porteurs de cocktails bactériens dignent d’un film hitchcockien sans aucune prévention de nos pouvoirs publiques.

Des laboratoires qui ne dépistent rien donc des examens prescrits et payés qui ne servent à rien !

Des patients fibromyalgiques, des enfants autistes, des personnes en errance médicale qui ne sont pas pris en charges car leurs pathologies n’a pas été identifiées, par manque de moyen ou de connaissance… ou part une volonté de ne pas répondre aux besoins des émergentes actuelles ?

La pollution environnementale, les ondes, des additifs dans la nourriture, est ce que notre système se soucie vraiment de la santé de ces concitoyens ?

La non reconnaissance de la naturopathie, de l’herboristerie est ce une preuve de bonne volonté que de ne pas former les médecins à toutes sortes de techniques globales à la place d’un enfermement chimique ?

 


Laisser un commentaire