Vidéo lien entre Chlamydia Pneumoniae et « MS » sclérose en plaque

Une vidéo explicative sur les conséquences probables du Chlamydia Pneumoniae et la sclérose en plaque et/ou les problèmes artérioscléreux.

Encore une fois, il semble difficile de diagnostiquer le Chlamydia Pneumoniae, il faut demander de contrôler des IGG et IGA par immunofluorescence ou par PCR. Il a peut de que laboratoires spécifiques qui la diagnostique correctement. L’immunofluorescente indirect semble pertinent.
Certains labos comme Biomnis, ne contrôle que les IGG et IGM et les IGM ne sont pas significatifs.

Beaucoup de convergence tout de même, mais trop peu d’informations chez nous ou très filtrées.

En France, sur Paris dans le 16e un labo qui analyse les intolérances alimentaires le détecte très bien et utilise la bonne méthode;

David Weldon. Mais après beaucoup de controverse, il y a désormais des preuves convaincantes, que l’agent pathogène respiratoire, « Chlamydia Pneumoniae » peut être un facteur causal dans certaines variantes de la maladie neurologique de la sclérose en plaque. Une série d’études remarquables le prouve. Lire l’une d’entre elle.

Un grand merci aux donateurs ou
Merci de cliquer sur la pub pour nous soutenir gratuitement
et nous permettre de continuer…

Certaines personnes souffrant de fybromyalgie ou de Lyme ne vont pas forcement penser à cette bactérie qui pourtant peut être transmise par les tiques mais pouvant provoquer des séquelles surtout si associées a des virus tels que » EBV » Epstein barr,  herpès, candidose….que l’on a quasiment tous, au jour d’aujourd’hui entre le stress et la malbouffe comme agent déclencheur.

Vidéo Chlamydia Pneumoniae en VO


Laisser un commentaire