Le rôle des acides aminés dans la croissance ou la regression de la bactérie chlamydia pneumoniae

Une étude a été faite par des scientifiques dans les années 1990 vous trouverez le texte original en fait de page de l’étude qui semble très bien documentée. Les besoins en acides aminés seraient liés aux détachements des cellules que provoque le chlamydia..

L’étude porte sur le chlamydia trichomatis et le pneumoniae. Il semblerait que la Lysine et la méthionine pourrait être d’une aide précieuse.

Il a été montré que parmi les 13 acides aminés dans un milieu essentiel de Eagle, C. pneumoniae aurait besoin de tous les acides aminés pour évoluer à l’exception de la lysine.

Il semblerait que la lysine et la méthionine agiraient en faveur d’une déplétion du chlamydia.

Quizz de la L-glutamine qu’on préconise en cas d’intestin poreux se qui peut être souvent le cas lorsque l’on est infecté.

Pour plus d’information je vous invite à consulter le rapport de cette étude qui date mais qui peut être une piste pour soutenir l’organisme et servir de thérapie complémentaire pour éradiquer la bactérie. Avec une complémentation de lysine (utile pour les personnes qui ont de l’herpès virus qui fait parti des virus en sommeil qui contribue au cocktail peut recommandable) la lysine le tient en sommeil ou du moins évite que celui ci ne se réveille.

Etude sur les acides aminés et le chlamydia j-clin-microbiol-1990-kuo-1098-100-etude-acide-amines-chlamydia


Laisser un commentaire